JFK L’assassinat les questions
Dallas 22 novembre 1963

Site dédié à l’assassinat du Président Kennedy et à l’étude des questions sans réponse pleinement satisfaisante près de 60 ans après les faits.

Hill Jean

par Pierre NAU

Témoignage spontané. Formulaire n°86
Département du Shérif
Comté de Dallas, Texas.


Devant moi, l’autorité soussignée ce 22ème jour de novembre 1963, apparaît en personne Jean Hill, âgée de 32 ans, demeurant au 9402 Bluffcreek, à Dallas, n° de téléphone EV1-7419.
Elle témoigne et indique :

Mary et moi voulions prendre quelques photos du Président et, dans ce but, nous avons essayé de trouver un endroit qui était dégagé où personne n’était autour et nous nous sommes tenus à mi-chemin de Elm Street, du côté sud vers, le passage sous terrain. Nous étions les seules personnes dans ce secteur et nous nous tenions juste au bord du trottoir. La voiture [ sic ] du Président a tourné au coin et elle était de notre côté de la rue. Juste au moment où Mary Moorman commençait à prendre une photo, nous regardions le Président et Jackie assis sur le siège arrière et ils regardaient un petit chien qui se trouvait entre eux. Juste comme le président jetait un regard vers nous, deux coups de feu ont claqué et j’ai vu le Président saisir sa poitrine et tomber en avant dans les bras de [ sic ]Jackie et elle s’est couchée sur son dos et a dit : " mon Dieu on lui a tiré dessus ".

Il y eut une pause entre les deux premiers coups de feu et le cortège a apparemment stoppé pendant un instant et trois ou quatre coups de feu supplémentaires ont claqué et le cortège a filé. J’ai pensé voir quelques agents en civil riposter mais tout était si confus et Mary tirait sur ma jambe en disant " A terre, ils sont en train de tirer [ sic ] ". J’ai regardé à travers la rue, vers le haut de la colline et j’ai vu un homme en train de courir vers le monument et moi j’ai commencé à courir vers cet endroit. Au moment où je suis monté vers la voie ferrée, un certain policier qui je suppose était [ sic ] dans le cortège ou à proximité, est également arrivé et nous a renvoyées en arrière et pendant que je redescendais du monticule, Monsieur Featherstone du Times Herald s’était approché de Mary, lui a demandé la photo qu’elle avait prise du Président et il nous a emmenées dans la salle de presse [ sic ] au bureau du shérif et nous a demandées de rester.

signé Jean Hill


Contact

2000-2023 © JFK L’assassinat les questions - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.76