JFK L’assassinat les questions
Dallas 22 novembre 1963

Site dédié à l’assassinat du Président Kennedy et à l’étude des questions sans réponse pleinement satisfaisante près de 60 ans après les faits.

BENETT Glen A.

par Pierre NAU

DIRECTION DU TRESOR

SECRET SERVICE DES ETATS - UNIS
FORCE DE TERRAIN

Ayant reçu attribution de protection le 22 Novembre 1963 à Dallas, j’ai moi agent spécial Bennett atterri à l’aéroport de Love Field à Dallas, Texas, avec Air Force 2 à 11h35. Après avoir débarqué, j’ai couvert les zones des barrières et la presse. L’avion du Président est arrivé à approximativement 11h38. Je suis resté avec le Président et la première Dame pendant le temps où ils ont salué la foule sur le tarmac et le long de la barrière. Les salutations ont duré environ 10 minutes et le Président et la Première Dame sont entrés dans leur voiture et le cortège prévu a commencé à démarrer. Tout en me déplaçant vers la voiture suiveuse j’ai demandé quelle position je devrais prendre, M. Roberts m’a informé que je devrais prendre place sur le siège arrière droit de la voiture suiveuse. J’ai pris cette position et je l’ai tenue pendant tout le défilé. J’ai quitté cette position du siège à un moment du voyage pour aider à tenir les admirateurs loin de l’automobile du Président. Environ trente minutes après avoir quitté Love Field, à environ 12:25 P.M., le cortège est arrivé à une intersection et a alors continué dans une pente vers le bas .

A ce moment là, les admirateurs se chiffraient à quelques uns ; le cortège a continué vers le bas de cette pente en route vers le Trade Mart. C’est alors que j’ai entendu ce qui paraissait être un pétard. J’ai immédiatement regardé à droite, vers la foule, le secteur et j’ai porté mon regard vers le Président qui était assis à la droite du siège arrière de sa limousine découverte. Au moment où j’ai regardé vers le dos du Président j’ai entendu un autre bruit de pétard et j’ai vu le projectile frapper le président à environ quatre pouces vers le bas de son épaule droite. Un deuxième coup de feu a suivi immédiatement et a frappé la partie supérieure droite de la tête du président. J’ai immédiatement hurlé " il est touché" et j’ai attrapé l’AR-15 situé sur le plancher du siège arrière. L’agent spécial Hickey s’était déjà saisi de l’AR-I5.

Nous avons scruté vers l’arrière et en particulier vers le côté droit du secteur. J’avais retiré mon revolver quand j’ai vu que l’agent spécial Hickey avait l’AR15. Je ne pouvais pas voir quoique ce soit ou celui qui pouvait avoir tiré les coups de feu. La voiture du Président a immédiatement foncé à vitesse élevée et la voiture suiveuse a suivi.

La limousine du Président et la voiture suiveuse se sont dirigées vers l’hôpital de Parkland. En arrivant sur le parking de stationnement de l’hôpital, j’ai été chargé par l’ASAIC Roberts de rester avec le Vice-président qui nous avait suivi dans le parc de stationnement. Je suis immédiatement allé à la voiture du Vice-président et je l’ai accompagné dans une salle du rez-de-chaussée de l’hôpital. Je suis alors resté avec le Vice-président lors du voyage retour vers Washington, D.C. où j’ai été libéré.

Signé Glen A. Bennett
Agent Special
Le 23-11-63


Contact

2000-2023 © JFK L’assassinat les questions - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.76