JFK

L'assassinat les questions

Sujet: Mexico Part 5: Oswald au consulat cubain

Créé le: Monday, October 01, 2007 - 07:29 PM

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteAug 30, 2018
Messages: 865
Rang: passionné

Toujours dans le cadre de l'épisode de Mexico et des allées et venues d'Ozzie au consulat cubain, il est intéressant de constater les divergences dans les déclarations de Sylvia Duran et du consul Azcue.
Ce dernier dit que l'homme avec lequel il avait eu un échange vif n'était pas celui qu'il avait vu à la télévision se faire abattre par Jack Ruby ou plus tard sur les photos parues dans la presse. Il va même jusqu'à préciser son propos en notant des différences morphologiques significatives entre l'homme aperçu et Oswald.

Pressé par le HSCA qui lui demandait, à juste titre, lors de son audition, si il était possible que l'homme en question ait pu coller des photos d'Oswald, donc différentes de son physique, sur la demande de visa qu'il venait de remettre, sans que lui Azcue s'en aperçoive, il répondit laconiquement ne pas les avoir regardées.
De son côté, Duran fut ferme et définitive, il s'agissait bien de Lee Harvey Oswald.

J'avoue avoir été longtemps troublé par le témoignage d'Azcue. Qui de Duran ou du Consul, mentait ou occultait une partie de la vérité ou qui avait une mémoire défaillante?

Pour ma part, je ne vois pas de raison objective de douter de la sincérité de Duran. Quel intérêt avait-elle de mentir.
Pour Azcue c'est un peu plus compliqué. De là à franchir le pas, au travers de l'attitude d'Azcue, de franchir le pas et d'y voir la manifestation de l'implication de Cuba dans l'attentat, la tentation est grande.
Pourquoi ne pas penser qu'Azcue, agissant sur ordre ou pris de panique sachant les sympathies procastristes avérées d'Oswald ne tenait pas à ce que son pays soit associé, de prés ou de loin à l'attentat.
Par ailleurs, le bon-sens sinon la logique ramène à la raison. Il est peu probable que Castro, en dépit de ses réactions parfois excessives ou imprévisibles, se soit lancé dans une entreprise qui équivalait à un suicide politique pour lui et son île.
Alors pourquoi cette attitude, de la part d'Azcue?

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Monday, October 01, 2007 - 06:57 PM
Quote
Alors pourquoi cette attitude, de la part d'Azcue?


Mon hypothèse, qui ne reste qu'une hypothèse, est la suivante:

Quote
Azcue, agissant sur ordre ou pris de panique sachant les sympathies procastristes avérées d'Oswald ne tenait pas à ce que son pays soit associé, de prés ou de loin à l'attentat.


Tiens, cela ressemble à ce que tu mets dans ton message ;-) . En tout cas, je penche pour cette hypothèse...
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Monday, October 01, 2007 - 07:29 PM

...je pense que là aussi (présence physique de LHO ou d'un imposteur à l'ambassade cubaine...) il y a des pistes à creuser en analysant le problème de façon contradictoire..

Le Lopez report indique par exemple que l'avis général des employés (rapportés par des sources 'humint' au sein même de l'ambassade..) était qu'il s'agissait d'un imposteur...

Par ailleurs, il me semble avoir lu qq part que Duran avait été la maîtresse de l'ambassadeur cubain à l'ONU (ou à Mexico, je ne suis pas sûr..)...

Si c'est le cas, son personnage, et ses déclarations, prennent un autre relief...