JFK

L'assassinat les questions

JOHNSON Clemon E.


Le 18/03/64


Monsieur Clemon Earl Johnson, demeurant au n°211 (Belt Line Road), à Kleberg au Texas, a été interviewé au n° 500 South Houston Street, à Dallas au Texas et il a founit l’information suivante :

Monsieur Johnson a déclaré qu’il était employé comme machiniste à la Union Terminal Company, au n° 500 South Houston Street à Dallas et qu’il était employé comme tel le 22 novembre 1963.

A cette date, il avait pris position sur le viaduc d’Elm street surplombant la route prise par le cortège présidentiel, ce jour là. Monsieur Johnson a déclaré que son attention avait été attirée par l’escorte à moto et la voiture qui transportait le Président, au moment où cette partie du cortège est entrée dans son champ de vision.
Il a déclaré qu’il avait tout d’abord réalisé que quelque chose n’allait pas, quand les motocyclistes ont commencé à sortir de leur position normale et cela, juste au moment ou avant qu’il ait entendu des sons qui pouvaient avoir été des coups de feu.

Monsieur Johnson a dit qu’à ce moment là il ne savait pas que c’était des coups de feu et il qu’il n’était pas en mesure de dire combien de coups de feu il avait entendu.
Son attention était restée fixée sur la voiture qui transportait le Président Kennedy et qu’il avait observé cette voiture, jusqu’à ce qu’elle soit partie à toute vitesse. Monsieur Johnson a dit que de la fumée blanche avait été observée près de la pergola, mais il avait le sentiment que cette fumée venait de la moto qui avait été abandonnée, prés de cet emplacement, par un policier de Dallas.

Monsieur Johnson a déclaré qu’il ne connaissait pas Lee Harvey Oswald et qu’il n’avait jamais rencontré ou vu Jack Ruby.




© Pierre Nau (2000 - 2013)