JFK

L'assassinat les questions

Sujet: Le déroulement de la tentative

Créé le: Sunday, January 04, 2015 - 05:33 PM

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteJan 07, 2017
Messages: 861
Rang: passionné

Le Mannlicher Carcano d'Oswald aurait servi à cette tentative d'assassinat. L'emploi du conditionnel est nécessaire dans la mesure où la balle extraite dans le mur de la pièce qu'occupait le Général Walker n'a pu être clairement et incontestablement liée au Mannlicher Carcano. Elle était beaucoup trop endommagée.

Ceci dit ceux sont les conditions dans lesquelles cette tentative d'assassinat, attribuée à Oswald, aurait été effectuée qui laissent perplexe.

Le transport de l'arme:
Cette fois là, point de sac en papier providentiel pour expliquer le transport de l'arme sur les lieux du crime. Oswald aurait transporter l'arme dans un autre conditionnement. Lequel? A ce jour aucune réponse n'a été apportée.

Le tir proprement dit:
Le "Marksman" Oswald n'a pas fait fort ce jour là, c'est le moins que l'on puisse dire. Avec une arme de guerre faite pour tuer son homme à plus de 200 m il va rater une cible fixe. Un montant de la fenêtre dévia la balle. Ce scénarion donna peut-être des idées à Posner au moment de l'écriture de son ouvrage "Case Closed" pour expliquer coment la balle du premier coup de feu de Dealey Plaza avait manqué sa cible, déviée par une branche d'arbre.
L'énorme différence dans le cas de Walker, c'est qu'il existe une preuve matérielle indiscutable: la marque laissée par la balle sur le montant.
Curieusement, Oswald ne tira pas un coup de feu supplémentaire. Certain d'avoir atteint son but, il n'attendit pas une poignée de secondes pour s'en assurer. Manifestement, il en tira des enseignements et agira différemment le 22 novembre.

Après le tir:
En dépit du témoignage troublant de Coleman, ce n'est pas en voiture, mais en bus qu'Oswald rentra chez lui. Pas de témoin, pas de ticket de bus, rien.
Décidément, très discret notre Oswald...
La suite et connue, Marina s'est abondamment répandue sur le sujet.
Seule et unique accusatrice de son mari, ses dires ne sont étayés que sur des notes rédigées en russe à son intention, non datées; imprécises et qui pouvaient concerner une tout autre affaire, comme par exemple l'attentat de Dealey Plaza, ce qui les rendraient beaucoup plus crédibles.
Toutefois, il faudrait admettre qu'Oswald avait prémédité son geste et non répondu à une pulsion soudaine qui l'avait conduit à venir chercher son arme le jeudi 21 au soir à Irving.


christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Friday, July 13, 2007 - 10:13 PM
...des milliers de page ont été écrites sur les capacités supposées de LHO (et les performances de son arme) afin de soutenir, ou de critiquer la thèse officielle.

Pourtant, la tentative contre Walker permet de résoudre la question une fois pour toute.

Attribuée à LHO dans la version officielle, elle nous permet d'évaluer, en conditions réelles et avec le suspect lui-même, ses capacités à utiliser une arme à feu de précision.
Le cadre, une silouhette immobile, découpée par la lumière d'une lampe, à une dizaine de mètres.

Résultat.....

question: comment les LNtists peuvent-ils concilier ce très piètre résultat, avec la performance du 22 novembre?

autre question: comment concilier la tentative contre Walker, adversaire virulent (et très médiatisé..) de JFK, avec l'attentat contre JFK lui-même? quelle cohérence interne guide la démarche de LHO (puisque nous savons qu'il n'était pas déséquilibré mental..)?

Je pense que l'attentat contre Walker faisait partie de la manipulation visant à faire croire à LHO (cfJohn Martino et al) qu'il était en contact avec un groupe pro-castriste.
Une voiture, et au moins un complice, ont été signalés sur les lieux..

Je ne suis pas sûr, par ailleurs, que Walker ait été dans la pièce au moment du tir..









modifié par : christian, 13 Jl 2007 - 23:26
     

fractale
Date d'inscription: May 29, 2007
Dernière visiteSep 11, 2012
Messages: 614
Rang: passionné

Friday, July 13, 2007 - 10:26 PM
Quote
question: comment les LNtists peuvent-ils concilier ce très piètre résultat, avec la performance du 22 novembre?

Est-ce un argument de défense ou d'accusation ?
Par contre on peut se poser la question si le 22 Novembre le tireur présumé a réussit son tir , ou si c'est de la chance ?
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Friday, July 13, 2007 - 10:30 PM
Fractale
Quote
question: comment les LNtists peuvent-ils concilier ce très piètre résultat, avec la performance du 22 novembre?

Est-ce un argument de défense ou d'accusation ?
Par contre on peut se poser la question si le 22 Novembre le tireur présumé a réussit son tir , ou si c'est de la chance ?



...ce serait plutôt un argument tendant à exonérer LHO du tir sur JFK....

..je ne crois pas que la chance ait grand chose à voir avec les évènements de Dallas, sauf sur quelques points secondaires...
     

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Monday, July 16, 2007 - 10:18 AM
Quote
Attribuée à LHO dans la version officielle, elle nous permet d'évaluer, en conditions réelles et avec le suspect lui-même, ses capacités à utiliser une arme à feu de précision.
Le cadre, une silouhette immobile, découpée par la lumière d'une lampe, à une dizaine de mètres.

Résultat.....

question: comment les LNtists peuvent-ils concilier ce très piètre résultat, avec la performance du 22 novembre?


Tu oublies un petit détail: le montant de la fenêtre. C'est grâce à ce support en bois, qui n'était pas visible, que Walker a eu la vie sauve. Le tir partait droit sur lui et a été dévié par ce support.

Quote
Une voiture, et au moins un complice, ont été signalés sur les lieux..


Une voiture été sur les lieux. Mais aucune preuve n'a permis de lier cette voiture avec l'assassinat.

Quote
Je ne suis pas sûr, par ailleurs, que Walker ait été dans la pièce au moment du tir..


Une preuve pour dire cela?
     

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteJan 07, 2017
Messages: 861
Rang: passionné

Monday, July 16, 2007 - 06:17 PM
Quote
Tu oublies un petit détail: le montant de la fenêtre. C'est grâce à ce support en bois, qui n'était pas visible, que Walker a eu la vie sauve. Le tir partait droit sur lui et a été dévié par ce support.

Que la balle ait heurté le montant de la fenêtre est indiscutable. Manifestement, cette déviation fut suffisante pour que le projectile n'atteigne pas Walker.
Tout ceci peut être affirmé car démontré.

Pour autant, affirmer que le montant n'était pas visible est pour le moins osé. On a les éléments suivants:
- une fenêtre éclairée par l'éclairage intérieur de la pièce,
- un tireur à moins de 20 mètres,
- un tireur qui utilise une lunette de visée de grossissement 4 avec les conséquences sur la perception des détails (des montants, entre autres) et la proximité accrue de la cible

et la cause de son incroyable raté serait causé par le montant qu'il n'aurait pas vu!!!
Non, je crois que cette affaire a déjà suffisamment sa part de grotesque pour ne pas en rajouter.
Je préfère encore l'argument qui consisterait à dire que la lunette de visée était à ce point mal réglée que le tireur avait raté une cible apparemment immanquable. C'est plus présentable et plus convaincant.

Quote
Une voiture été sur les lieux. Mais aucune preuve n'a permis de lier cette voiture avec l'assassinat.

Et pour cause...
Car il y avait tout de même un témoin. Bien entendu, la Commission Warren n'en fait pas mention dans son rapport. Ce qui ne l'empêche pas de charger Oswald complètement sans prendre en considération les éléments à décharge comme le voudrait une démarche honnête.
Pourtant, le jeune Kirk Coleman avait des choses intéressantes à dire. Encore un qui ne devait pas être crédible aux yeux de la Commission.
Et pourtant:
Coleman disait avoir vu deux hommes fuir après le coup de feu , l'un d'eux s'était arrêté pour disposer quelque chose à l'arrière de son véhicule, avant qu'ils ne repartent tous les deux, chacun dans leur voiture respective. Comme Oswald n'avait pas le permis de conduire et était supposé incapable de conduire un véhicule, ce témoignage était à décharge. On comprend aisément l'embarras de la Commission Warren qui préféra ignorer un témoignage qui éxonérait Oswald.
Le HSCA lui en parle, certes avec prudence, mais il en fait mention sans pour autant mettre le nom de Kirk Coleman sur « un témoin »:
En note de bas de page il dit:

« En ce qui concerne la tentative d'assassinat de Walker, les rapports de la Police de Dallas établis au moment de la tentative et mentionnés dans le rapport Warren reflétaient qu'il y avait un témoin qui avait déclaré avoir vu plus d'une personne quittant les lieux après la fusillade. Un autre témoin, selon les rapports de la Police, déclarait avoir vu deux hommes, deux nuits avant la fusillade, se conduisant d'une manière suspecte au voisinage de la maison de Walker. Cependant, s'ils disent vrai, une possible implication résidait dans le fait qu'Oswald avait pu avoir des associés engagés dans une conspiration pour commettre un meurtre. Le Comité mena une enquête réduite pour voir si des pistes pouvant aider à identifier ces possibles associés pouvaient être explorées. Aucune pistes ne se manifestèrent et cette partie de l'enquête fut abandonnée. »
Évidemment mener une enquête, réduite de surcroît, quinze ans après tenait de la gageure. Comment réussir là où la police de Dallas avait échoué à l'époque, alors que tout était frais. Mais le HSCA eut l'honnêteté d'essayer, timidement toutefois.

Aprés tu as beau je de dire qu'aucune preuve n'a permis de lier cette voiture avec l'assassinat. Forcément quand on y met de la mauvaise volonté.

Quote
CitationJe ne suis pas sûr, par ailleurs, que Walker ait été dans la pièce au moment du tir..


Une preuve pour dire cela?

Non là je crois qu'il n'y a pas débat. Walker était bien présent. La confusion est venue de la déclaration de Walker quidisait avoir bougé, pour expliquer que la balle déjà déviée par le montant ne l'avait pas atteint.
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Monday, July 16, 2007 - 11:41 PM

...je note simplement que nous n'avons, à ma connaissance, que le témoignage de Walker lui-même sur ses faits et gestes au moment de cet attentat, spectaculairement raté....je n'ai aucune certitude dans un sens ou dans l'autre, je garde simplement mes options ouvertes...
     

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Tuesday, July 17, 2007 - 09:38 AM
Quote
Que la balle ait heurté le montant de la fenêtre est indiscutable. Manifestement, cette déviation fut suffisante pour que le projectile n'atteigne pas Walker.
Tout ceci peut être affirmé car démontré.

Pour autant, affirmer que le montant n'était pas visible est pour le moins osé. On a les éléments suivants:
- une fenêtre éclairée par l'éclairage intérieur de la pièce,
- un tireur à moins de 20 mètres,
- un tireur qui utilise une lunette de visée de grossissement 4 avec les conséquences sur la perception des détails (des montants, entre autres) et la proximité accrue de la cible

et la cause de son incroyable raté serait causé par le montant qu'il n'aurait pas vu!!!
Non, je crois que cette affaire a déjà suffisamment sa part de grotesque pour ne pas en rajouter.
Je préfère encore l'argument qui consisterait à dire que la lunette de visée était à ce point mal réglée que le tireur avait raté une cible apparemment immanquable. C'est plus présentable et plus convaincant.


Il m'avait semblé lire quelque part que le montant ne ressortait pas... Mais impossible de remettre la main sur ce qui m'a fait dire ça.
Oublions donc.

Quote
Et pour cause...
Car il y avait tout de même un témoin. Bien entendu, la Commission Warren n'en fait pas mention dans son rapport. Ce qui ne l'empêche pas de charger Oswald complètement sans prendre en considération les éléments à décharge comme le voudrait une démarche honnête.
Pourtant, le jeune Kirk Coleman avait des choses intéressantes à dire. Encore un qui ne devait pas être crédible aux yeux de la Commission.
Et pourtant:
Coleman disait avoir vu deux hommes fuir après le coup de feu , l'un d'eux s'était arrêté pour disposer quelque chose à l'arrière de son véhicule, avant qu'ils ne repartent tous les deux, chacun dans leur voiture respective. Comme Oswald n'avait pas le permis de conduire et était supposé incapable de conduire un véhicule, ce témoignage était à décharge. On comprend aisément l'embarras de la Commission Warren qui préféra ignorer un témoignage qui éxonérait Oswald.


LA commission Warren ne s'arrête pas à son rapport. Il y a 26 volumes d'annexe à lire également!
Et Coleman y figure. Il y a son témoignage, qui est très intéressant.
Il y avait une église (mormone je crois) à côté du domicile de Walker. Et ce soir là, il y avait un office.
Et Coleman a vu deux hommes justement sur le parking à la fin de l'office!
Ce que tu ne dis pas, c'est que ces deux hommes n'étaient pas ensemble. Chacun allait tranquilement vers sa voiture, situait sur le parking de l'église, qui contenait encore 6 voitures.
Les hommes n'étaient pas pressés et aucun des deux ne ressemblait à Oswald!
Les deux hommes sont montés chacun, seul, dans leur voiture.
Le FBI a fait son boulot sur ce coup là.

Quote
...je note simplement que nous n'avons, à ma connaissance, que le témoignage de Walker lui-même sur ses faits et gestes au moment de cet attentat, spectaculairement raté....je n'ai aucune certitude dans un sens ou dans l'autre, je garde simplement mes options ouvertes...


Walker a été blessé légèrement au bras au moment de la tentative et son aide à domicile était là également pour témoigner de sa présence à la fenêtre.
Je ne vois pas pourquoi on irait remettre ça en cause.
Partant de là, on peut très bien dire qu'aucune analyse n'a été réalisée pour prouver que c'était bien Kennedy dans la limousine et pas un de ses sosies et dire que finalement, Kennedy n'est pas mort et qu'il a coulé des jours heureux avec Elvis ;-) .
     

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteJan 07, 2017
Messages: 861
Rang: passionné

Tuesday, July 17, 2007 - 10:47 AM
Quote
Il m'avait semblé lire quelque part que le montant ne ressortait pas... Mais impossible de remettre la main sur ce qui m'a fait dire ça.
Oublions donc.

Je ne sais pas, mais avec une lunette de grossiment 4, il est effectivement trés difficile de ne pas voir ce montant:

http://jfkassassination.net/russ/jfkinfo3/exhibits/ce1006.jpg

Quand on y ajoute, de nuit, l'éclairage intérieur qui fait encore plus ressortir l'armature c'est encore plus difficile de ne pas le voir.
Allons, on gagne davantage en crédibilité à dire que la lunette de visée était à ce point mal réglée que le tireur a raté une cible apparemment immanquable.

Quote
LA commission Warren ne s'arrête pas à son rapport. Il y a 26 volumes d'annexe à lire également!
Et Coleman y figure. Il y a son témoignage, qui est très intéressant.

No comment sur la phrase du début...
Toutefois, je maintiens que le témoignage de Coleman ne figure pas dans le rapport proprement dit, contrairement au HSCA. Cet élément à décharge devait figurer dans le rapport proprement dit et non glisser et perdu en annexe, une allusion au témoignage de Coleman devant le FBI. C'est tout ce que je voulais dire.
Pour bien me faire comprendre j'ajoute que le FBI a effectivement interrogé Coleman, pas la Commission, au cours de ses Hearings Sessions. Pas d'affidavit, pas de testimony.

Quote
Ce que tu ne dis pas, c'est que ces deux hommes n'étaient pas ensemble.

Je ne comprends pas cette remarque, pour le moins.
J'ai dit que l'un d'eux s'était arrêté pour disposer quelque chose à l'arrière de son véhicule, avant qu'ils ne repartent tous les deux, chacun dans leur voiture respective.
Je n'ai pas dit qu'ils étaient ensemble. Je ne faisais que rapporter les propos de Coleman qui avaient vu deux hommes quitter les lieux. Coleman ne dit pas qu'ils étaient associés.
Enfin, j'aurai du rajouter que les déclarations de Walker devant la Commission concernant le véhicule concordent avec celles du jeune Coleman.
Voir dans ce cadre:
- le témoignage de Walker devant la Commission
- le passage que lui consacre Norman Mailer dans son livre Oswald un mystère américain (page 409),
Quote
Les deux hommes sont montés chacun, seul, dans leur voiture.

C'est exactement ce que je dis, enfin je crois :-?
Pour mémoire:
Quote
avant qu'ils ne repartent tous les deux, chacun dans leur voiture respective.

Deux personnes, deux voitures, il est logique qu'ils repartent seuls dans une voiture.
Quote
Les hommes n'étaient pas pressés et aucun des deux ne ressemblait à Oswald!

Pour ne pas attirer l'attention ils étaient bien inspirés de se comporter de la sorte.
Qu'aucun d'eux ne ressemble à Oswald n'est pas une surprise puisqu'il ne conduisait pas. Et ce point est capital car à décharge pour Oswald.
Quote
Le FBI a fait son boulot sur ce coup là.

Je ne dis pas le contraire :-?
Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. J'ai parlé de la Commission Warren et de son rapport en particulier, pas du FBI.
     

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Tuesday, July 17, 2007 - 01:28 PM
Quote
No comment sur la phrase du début...
Toutefois, je maintiens que le témoignage de Coleman ne figure pas dans le rapport proprement dit, contrairement au HSCA. Cet élément à décharge devait figurer dans le rapport proprement dit et non glisser et perdu en annexe, une allusion au témoignage de Coleman devant le FBI. C'est tout ce que je voulais dire.
Pour bien me faire comprendre j'ajoute que le FBI a effectivement interrogé Coleman, pas la Commission, au cours de ses Hearings Sessions. Pas d'affidavit, pas de testimony.


Le témoignage de coleman fait état de deux personnes qui quittent le parking d'une église après l'office. Ils auraient pu en parler, mais ce n'est pas forcément vital.
Mais effectivement, ils auraient pu en parler.

Quote
Je ne comprends pas cette remarque, pour le moins.
J'ai dit que l'un d'eux s'était arrêté pour disposer quelque chose à l'arrière de son véhicule, avant qu'ils ne repartent tous les deux, chacun dans leur voiture respective.


My mistake! Désolé, j'ai répondu un peu vite.

Quote
Pour ne pas attirer l'attention ils étaient bien inspirés de se comporter de la sorte.
Qu'aucun d'eux ne ressemble à Oswald n'est pas une surprise puisqu'il ne conduisait pas. Et ce point est capital car à décharge pour Oswald.


Pourquoi? Encore faudrait il que ces deux personnes soient liés à la tentative d'assassinat.
Ils étaient sur le parking d'une église, après l'office...

Quote
Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. J'ai parlé de la Commission Warren et de son rapport en particulier, pas du FBI.


Même chose pour moi, j'ai juste dit que le FBI avait fait son boulot cette fois ;-) .
     

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteJan 07, 2017
Messages: 861
Rang: passionné

Tuesday, July 17, 2007 - 02:31 PM
Curieux, tu ne reviens pas sur le premier point de mon post!
Serais-tu sous le choc de l'image?
Il est vrai que tu avais dit "Oublions donc"!
     

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Tuesday, July 17, 2007 - 02:35 PM
Je me demande effectivement de plus en plus où j'ai pu voir ça, et surtout si j'ai pu voir ça...

Je commence à me dire que c'est peut être le grillage qu'il ne voyait peut être pas et absolument pas le montant de la fenêtre!

J'ai dit une connerie, ça arrive ;-) au moins je le reconnais :lol:

(ps: ne sois pas trop dur avec moi, je te rappelle que je vais bientôt faire mes remarques sur ton livre :lol: :lol: :lol: )
     

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteJan 07, 2017
Messages: 861
Rang: passionné

Tuesday, July 17, 2007 - 02:52 PM
oswaldiste

J'ai dit une connerie, ça arrive ;-) au moins je le reconnais :lol:

(ps: ne sois pas trop dur avec moi, je te rappelle que je vais bientôt faire mes remarques sur ton livre :lol: :lol: :lol: )

L'occasion était trop belle, je n'ai pas pu y résister. Je ne prétends pas non plus avoir le monopole de la connaissance sur le sujet et il m'arrive aussi de faire des erreurs. ;-)
J'en ai noté dans mon livre. Aprés coup, of course. C'est dire.
Pour ce qui m'attend, j'essaierai de résister. :lol:
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Tuesday, July 17, 2007 - 07:37 PM
Walker a été blessé légèrement au bras au moment de la tentative et son aide à domicile était là également pour témoigner de sa présence à la fenêtre.


..je n'avais pas cette info...as-tu une source ?

merci...
     

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Wednesday, July 18, 2007 - 08:39 AM
C'est Walker qui le dit:

Quote
General WALKER. Which he did, and there was enough deflection in it to miss me, except for slivers of the bullet, the casing of the bullet that went into my arm laying on the desk--slivers of the shell jacket.


     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Wednesday, July 18, 2007 - 09:12 PM

..j'ai posté dans l'autre fil Walker un exemple de la perplexité de Liebeler face au témoignage de Walker.

En voici un autre exemple:

Mr. Liebeler.
That is the window through which the shot was fired at you on April 10, 1963?
General WALKER. That is correct.
Mr. Liebeler.
Is it possible to see your desk?
General WALKER. Yes; you can see the chair. Let's go off the record a minute.
Mr. Liebeler.
Let's stay on the record. It is all right.
General WALKER. All right, what I had mixed up, I never knew anybody got a picture of me pointing at anything, and that looks like my hand. I didn't know this photographer was outside at the time. I was thinking the picture was taken from the inside, but I see it perfectly now and it is from the outside. This looks like there is a table here, from this window, and in the corner running that way.
Mr. Liebeler.
Just inside the window?
General WALKER. Just inside the window. Then there is a space between that and the desk. Then the desk is here at an angle across this corner, and that looks like the chair. No; I ,am not sure. I did have a chair in between me and the table, which may be that chair. It is possible that you are not seeing the desk chair. There are two windows in this wall, but those are too close to be the windows. That is one of those panels, I suspect, like the flower panel. The window is still further back here.
Mr. Liebeler.
So it is not possible to see your desk from that picture?
General WALKER. That picture is taken at this angle, see.
Mr. Liebeler.
So you can't really see your desk?
General WALKER. I would say my desk is back in that corner.


Suis-je le seul à trouver Walker particulièrement confus?


quant à la blessure de Walker, si je comprends bien il est le seul à pouvoir en témoigner....
     

Mano-B
Date d'inscription: Jan 09, 2008
Dernière visiteFeb 10, 2012
Messages: 122
Rang: assidu

Tuesday, January 15, 2008 - 01:45 PM
Pour ma part, je ne pense pas que Lee Harvey Oswald est pour quelque chose dans cette affaire, je ne vois pas l'intérêt qu'il a de l'abattre....

...A moins, qu'il était au courrant que des gens jouer son propre rôle dans toute cette histoire, je ne suis pas dans l'imagination là, je regarde seulement les faits, les faits disent que Oswald ou qui ce soit n'ont pas réussi à abattre Walker, pour cause que cet homme savait peut être que quelqu'un allait l'abattre.

Peut-être que c'était un coup monter ? Qui sait ?

Moi j'ai toujours compris que deux hommes étaient sur le lieu du drame, et non, un seul.

Par contre, pour le témoignage de Marina Oswald devant la Commission Warren, je pense que l'on sait qu'il a été réaliser avec des gens qu'ils voulaient que son témoignage soit comme ils le voulaient, eux.

Voilà, pour ma part, sur cette affaire.

JDA
     

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteJan 07, 2017
Messages: 861
Rang: passionné

Sunday, January 04, 2015 - 05:33 PM
Intervention de Jérôme Bagot le 25/07/2014:

Une fois de plus si l'on admet comme probable la tentative de meurtre sur Walker avec comme auteur LHO, le manque de logique des partisans de la thèse officielle voire leur mauvaise fois ressort avec force violence et bêtise. Voilà que Oswald prépare cet attentat avec minutie en repérant plusieurs fois les lieux, en définissant le meilleur itinéraire de repli, en déterminant une cache valable pour son arme, en arrêtant le moment le plus propice pour le meurtre et quelques mois plus tard sous le coup d'une impulsion sans réelle préparation, il assassine le président de l'état de plus puissant du monde.... Pour la Warren, je comprends cette désinformation, le contexte de l'époque en est responsable pour Posner cela tient d'une sorte de propagande pire de manipulation des consciences très made in USA mélange de politiquement correct et de glorification de la pensée unique. A tout prendre, je préfère le très lourd volume de Vincent Bugliosi. Certes tout aussi implacable quant à la culpabilité de Ozzie mais d'une autre facture intellectuelle. Il est vrai que son ouvrage s'adresse aux connaisseurs et non aux novices ou aux convaincus comme case closed.
Comment imaginez voir LHO préparer le meurtre d'un général ségrégationniste mis à la retraite, laissé sans protection et dans un même temps serait allé la fleur au fusil tuer un JFK entouré ce jour là de centaines de policiers ? J'oubliais LHO était fou, mégalomane, homosexuel refoulé, névrosé par ses échecs professionnels et j'en passe... Cet homme, à 23 ans, avait tout de même un vécu autrement plus riche que l'américain moyen et surtout relevé des défis et surmonté des obstacles en contradiction avec ce noir portrait.
Cette tentative sans doute solitaire fut pour Oswald une préparation mais aussi sans doute un moment de réflexion qu'il a pu utiliser à profit ultérieurement avec d'éventuelles complices. Peut être aussi a t il gagné en assurance en confiance en soi sans pour autant se croire invulnérable comme certains ont pu le prétendre. La rencontre avec des gens capables de soutenir ou de motiver l'assassinat de JFK lui fournirait l'occasion de briller grâce à son "expérience'' car avoir manquer Walker n'était pas essentiel, il avait réussi à berner la police et brouiller les pistes. Il pourrait même jouer les vedettes à l'opposé de ce lapin crétin inventé par Marina.