JFK

L'assassinat les questions

Sujet: Comment est mort JFK de William Reymond

Créé le: Friday, December 23, 2011 - 02:14 PM

jerome.bagot
Date d'inscription: Nov 24, 2010
Dernière visiteAug 02, 2019
Messages: 82
Rang: assidu

Grâce au lien transmis par Bertrand Maury, je viens de regarder les film diffusé sur Canal +, il y a un certain temps.
Il y a déjà quelques années, je pensais que nous avions touché les limites de la mauvaise fiction et de la désinformation avec l'ouvrage ''autopsie d'un crime d'état'' mais ma naïveté a été une nouvelle fois mise à rude épreuve avec le docu FICTION ''comment est mort JFK''
Pourtant les premières minutes laissaient supposer le contraire car même si je reste partisan d'un LHO seul tireur , la présence de M Wallace pouvait être une hypothèse crédible et ce malgré les doutes amplement fondés qui ont été émis sur l'identification de ses empreintes.
Après avec l apparition Bill Sol Estes, les choses se gâtent pour tomber dans la bêtise et le grotesque. Comment faire confiance à ce repris de justice escroc, manipulateur, spécialisé dans l'affabulation et les arnaques ? Une fois de plus merci CANAL ...
Le complôt d'état avec LBJ, les disparitions de témoins qui d'accidentelles ou naturelles sont qualifiées en meurtre, le visage de JFK maquillé par un mystérieux thanatopracteur ancien tueur de la mafia, j'en passe et des meilleurs.
S'il y a complot que M Wallace soit un des conjurés pourquoi pas mais voir une fois de plus discrédité une possibilité à fouiller, est désolant
Je pense que la piste Texane ou celle de new Orléan sont à étudier mais avec rigueur et non avec l'objectif de faire du sensationnel à bon marché.

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteSep 27, 2019
Messages: 871
Rang: passionné

Thursday, December 01, 2011 - 05:24 PM
William n'est pas inscrit sur ce forum. Il ne peut donc user de son droit de réponse.
Cela dit, il est intervenu sur le sujet en son temps, sur son forum aujourd'hui fermé.
Il faut replacer le documentaire dans son contexte, celui du 40ème anniversaire de l'attentat. J'avais assisté à une interview de Billy Sol Estes au Conspiracy Museum de Dallas, en 2003, au moment de la commémoration de l'attentat. Entouré de ses proches, l'air débonnaire, l'homme paraissait rompu aux techniques de communication. Sur le contenu, en réponse aux questions qui lui étaient posées, il s'en tenait à ce que William écrivait dans son livre que j'ai eu l'occasion de lire à mon retour de Dallas.
Par ailleurs, l'homme au demeurant sympathique et se prêtant de bonne grâce aux questions et autres séances photos en compagnie des gens de l'auditoire, au terme de l'interview, en devenait presque attachant. Comme quoi, la perception d'un individu en "live" et l'image véhiculée par les médias peuvent diverger...
Sur le fond, l'histoire de John Liggett me paraît complètement dingue, dans la lignée des élucubrations de Lifton.
Pour ce qui concerne Wallace et la piste Texane, je continue de penser que c'est la bonne direction, en "connection" avec la période de la Nouvelle Orléans.
     

pascal
Date d'inscription: Dec 31, 1969
Dernière visiteSep 10, 2012
Messages: 50
Rang: intéressé

Thursday, December 01, 2011 - 09:06 PM
C'est surtout que Sol Estes n'apporte aucun élément probant, voire indiscutable de la thèse qu'il prétendait développer pour nous conduire aux commanditaires supposés. Excepté bien sûr la cassette que nous aurions aimé entendre! Mais une cassette serait-elle suffisante pour nous convaincre?
Ceci étant, il faut admettre que la trajectoire et le cursus judiciaire de Mac Wallace sont tout à fait hallucinants. :-?
Et qu'il puisse avoir navigué dans le giron de LBJ ne finira peut-être jamais de nous interpeler!
     

jerome.bagot
Date d'inscription: Nov 24, 2010
Dernière visiteAug 02, 2019
Messages: 82
Rang: assidu

Tuesday, December 20, 2011 - 04:18 PM
Quote
Pour ce qui concerne Wallace et la piste Texane, je continue de penser que c'est la bonne direction, en "connection" avec la période de la Nouvelle Orléans

Je pense comme toi Pierre, en cas de conspiration les pistes d'un complot restreint DALLAS New Orléans me semblent les plus crédibles
l'éventuelle présence confirmée par vidéo d'un second homme au 6ème plancher pourrait relancer l'affaire mais je crois que la vidéo du National géographic risque de ne pas être concluante sur ce point...
Si quelqu'un a pu la voir merci de donner ses impressions
     

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteSep 27, 2019
Messages: 871
Rang: passionné

Tuesday, December 20, 2011 - 09:01 PM
Jerome.Bagot
Si quelqu'un a pu la voir merci de donner ses impressions

Eh bien, l'ensemble est plutôt décevant. Beaucoup d'effets d'annonce pendant tout le film pour un coup d'épée dans l'eau.
Le plus décevant est sans conteste le film de Hugues. Pas d'amélioration significative permettant d'identifier le tireur.
Une reconstitution intéressante et plutôt convaincante de la dispersion des étuis de balles. Le premier tir effectué debout, alors que la limousine est pratiquement au niveau de Phill Willis et de la frame 132 où Holland situe le premier tir puis les 2 autres coup de feu tirés en prenant appui sur l'affut de cartons. Au final, la disposition des étuis est saisissante, en la comparant à ce que l'on connaît.
Pour moi, c'est l'intérêt majeur du film.
     

fractale
Date d'inscription: May 29, 2007
Dernière visiteSep 11, 2012
Messages: 614
Rang: passionné

Wednesday, December 21, 2011 - 08:06 AM
je vous signale qu'il existe un fil sur ce sujet :-D
     

jerome.bagot
Date d'inscription: Nov 24, 2010
Dernière visiteAug 02, 2019
Messages: 82
Rang: assidu

Friday, December 23, 2011 - 02:14 PM
Quote
Une reconstitution intéressante et plutôt convaincante de la dispersion des étuis de balles. Le premier tir effectué debout, alors que la limousine est pratiquement au niveau de Phill Willis et de la frame 132 où Holland situe le premier tir puis les 2 autres coup de feu tirés en prenant appui sur l'affut de cartons. Au final, la disposition des étuis est saisissante, en la comparant à ce que l'on connaît


Le 1er tir en position debout me semble un postulat intéressant, ainsi LHO ouvrait son angle de tir pour une cible la plus proche du TSBD. Je repense aussi à la réflexion de Fractale sur la présence bretelle de l'arme. Certains militaires pour assurer leur visée, en font usage en tir à genou ou debout. Je crois me souvenir d'une photo de LHO marine où il fait usage de cette posiiton.
Pour ce qui concerne la disposition des douilles, le modèle décrit dans le reportage est peut être valable, j'attends de voir le reportage pour me faire une opinion. Cependant, pour ceux qui possede une arme à verrou faites plusieurs fois l'expérience avec 3 douilles vides. La dispersion est très aléatoire et dépend de mutiples facteurs intrinsèques et extrinsèques comme force d'éjection, angle de l'arme avec le sol, type de culasse, dureté du sol, hauteur de chute ....

Bon Noël à tous et toutes