JFK

Questions on the assassination

Choose a language

Preferred language
English French

Pictures

Galerie

Issue: Les éléments à charge et les zones d'ombre

Created: Monday, January 05, 2015 - 10:20 AM

pierre.nau
Registered: Dec 13, 2015
Last Visit: Sep 27, 2019
Postings: 871
Rank: passionné

Sujet initié par le Webmaster le 05/05/2013:

S'agissant du meurtre de JFK, son implication n'est pas aussi évidente que dans le cas du meurtre de Tippit, à priori et à chaud.
Toutefois, on retrouve rapidement son fusil, des étuis de balles qui correspondent aux munitions utilisées pour le dit fusil. Par ailleurs, l'analyse des fragments de balle retrouvés dans le corps des deux victimes achèvent de le confondre.
Pour moi la problématique ne se situe pas au niveau de l'implication d'Oswald dans les deux meurtres mais dans son unique implication dans l'attentat contre JFK.

La théorie de la balle unique, pierre angulaire de l'accusation restera à jamais une hypothèse pour les raisons suivantes:
- le parcours de la balle à l'intérieur du corps de JFK n'a pas été vérifié pour cause de non dissection du cou lors de l'autopsie,
- l'impossibilité de dater l'instant précis où JFK est atteint, à cause du panneau de Stemmons derrière lequel il disparaît un instant sur le film de Zapruder. Pour valider la théorie, il faut admettre qu'il est touché à Z223 ou Z224 au plus tard. C'est ce que font les défenseurs de cette théorie pour la valider et pointant la réaction simultanée de JFK et Connally sur le film de Zapruder.

Toutefois, cela reste une hypothèse que l'on ne peut démontrer. Seul le film de la fameuse Babushka Lady permettrait de lever le voile. Malheureusement, il n'a jamais été rendu public.
- admettre que la balle a été déviée dans le corps de JFK pour que la trajectoire soit cohérente avec les blessures. Dale K. Myers en est bien conscient et admet cette déviation sans pouvoir la démontrer complètement pour les raisons évoquées plus haut et qui concernent l'autopsie. Posner et Bugliosi ont été moins perspicaces, puisqu'aucun des deux n'admet que la balle a été déviée. Dans ce cas, rideau, la trajectoire n'est pas cohérente avec les blessures des deux hommes.\nJe ne dis pas que la théorie de la balle unique est impossible, je dis qu'elle n'est pas démontrée complètement et qu'elle reste jusqu'à présent une "Single Bullet Theory" et non une "Single Bullet Conclusion" comme le prétend avec une certaine vanité Arlen Specter dans son ouvrage, pas dénué d'intérêt par ailleurs, Passion for truth.

Enfin l'impossibilité d'expliquer la réaction de JFK au moment du coup fatal autrement qu'en combinant deux effets à propos desquels la communauté médicale est loin d'être unanime:
- la réaction neuro-musculaire violente provoquée par les lésions cérébrales au passage de la balle,
- la théorie du jet effect selon laquelle le flot de sang important provoqué lors de la blessure agit selon le principe action/réaction en projetant la tête dans la direction d'où vient le coup de feu et non pas du côté opposé comme on pourrait s'y attendre.
Enfin les dégats sont si importants qu'il n'est pas complètement stupide d'envisager que JFK a été atteint quasi simultanément par la derniére balle d'Oswald et celle de son complice posté quelque part derrière le "picket fence" du Grassy Knoll.

Voilà l'état de ma réflexion actuelle, celle que je développe dans mon ouvrage.

pierre.nau
Registered: Dec 13, 2015
Last Visit: Sep 27, 2019
Postings: 871
Rank: passionné

Monday, January 05, 2015 - 10:14 AM
Réponse de ses au Webmaster le 27/12/2013:

Pierre Nau
- la théorie du jet effect selon laquelle le flot de sang important provoqué lors de la blessure agit selon le principe action/réaction en projetant la tête dans la direction d'où vient le coup de feu et non pas du côté opposé comme on pourrait s'y attendre.


Je suis d'accord avec les réserves formulées par Mr Nau. Si le mouvement de tête de JFK était dû au jet effect, conséquence du tir d'Oswald depuis le dépôt de livres (théorie de la commission Warren), la tête de JFk aurait dû être projetée dans la direction du dépôt. Or le mouvement se fait sur une ligne Grassy Knoll limousine, et pas du tout en direction du dépôt de livres.....
     

pierre.nau
Registered: Dec 13, 2015
Last Visit: Sep 27, 2019
Postings: 871
Rank: passionné

Monday, January 05, 2015 - 10:17 AM
Réponse du Webmaster à ses le 29/12/2013:

ses
Or le mouvement se fait sur une ligne Grassy Knoll limousine, et pas du tout en direction du dépôt de livres.....

Bonne remarque. C'est la raison pour laquelle, l'application de la théorie du jet-effect dans le cas qui nous intéresse n'est pas pertinente à mes yeux. Cela dit, les partisans de la thèse officielle ne me paraisse pas davantage convaincu par cette hypothèse, lui préférant au passage l'explication de la contraction neuro-musculaire due aux dommages importants provoqués au cerveau du Président pas vraiment plus aisée à démontrer.
     

pierre.nau
Registered: Dec 13, 2015
Last Visit: Sep 27, 2019
Postings: 871
Rank: passionné

Monday, January 05, 2015 - 10:20 AM
Réponse de ses au Webmaster le 01/01/2014:

pierre.nau
S'agissant du meurtre de JFK, son implication n'est pas aussi évidente que dans le cas du meurtre de Tippit, à priori et à chaud.
Toutefois, on retrouve rapidement son fusil, des étuis de balles qui correspondent aux munitions utilisées pour le dit fusil. Par ailleurs, l'analyse des fragments de balle retrouvés dans le corps des deux victimes achèvent de le confondre.
Pour moi la problématique ne se situe pas au niveau de l'implication d'Oswald dans les deux meurtres mais dans son unique implication dans l'attentat contre JFK.

La théorie de la balle unique, pierre angulaire de l'accusation restera à jamais une hypothèse pour les raisons suivantes:
- le parcours de la balle à l'intérieur du corps de JFK n'a pas été vérifié pour cause de non dissection du cou lors de l'autopsie,
- l'impossibilité de dater l'instant précis où JFK est atteint, à cause du panneau de Stemmons derrière lequel il disparaît un instant sur le film de Zapruder. Pour valider la théorie, il faut admettre qu'il est touché à Z223 ou Z224 au plus tard. C'est ce que font les défenseurs de cette théorie pour la valider et pointant la réaction simultanée de JFK et Connally sur le film de Zapruder.


Je ne suis pas du tout convaincu qu'Oswald ait été un des tireurs. Pris dans l'engrenage, oui ! Mais à quel niveau. Si l'on fait la synthèse des informations du 22 novembre, nous avons :
- Un tir raté qui a touché une bordure de trottoir et blessé James Tague,
- Une balle dans le dos de JFK qui n'est pas ressortie,
- Une blessure au cou par balle due à un tir de face,
- Une balle (ou deux) qui a touché Connaly,
- La balle (ou deux) qui a fait explosé la tête de JFK
Et cela sans parler des impacts évoqués, réels ou non, sur le panneau indicateur Stemmons, et sur le tableau de bord de la limousine.
Concernant la blessure de James Tague, si l'on analyse la trajectoire supposée de la balle en fonction de la position de la limousine, l'erreur de tir n'a certainement pas pu venir du Texas School Book Depository mais plutot Dal-Tex building, immeuble où a été arrêté ce 22 novembre vers 12h30 un certain Brading, homme de main de la mafia, et présent aux alentours de l'hôtel où et quand Robert Kennedy a été assassiné.
Les blessures de Connaly ont certainement été causées par un tir (ou deux) en provenance de l'arrière,
La balle qui a fait explosé la tête de JFK (du moins une) a été tiré du Grassy Knoll. Contester ce fait devient irritant, les os de la tête et les matières cervicales de JFk ont été projétées sur l'arrière de la ligne Grassy Knoll / limousine. Sans oublier les constatations des médecins de Parkland Hopital qui ont vu une plaie béante à l'arrière de la tête.
Rappelons que l'étude acoustique demandée par le HSCA a fait état de six "bruits" assimilables à des tirs mais que quatre seulement ont été analysés car correspondant soit à des bruits à proximité du Texas School Book Depository , ou du Grassy knol. Dommage que les deux autres bruits n'aient pas été analysés et situé géographiquement (si l'on accepte cette bande comme élément de preuve plus de quinze ans après).
Malgré toutes les pseudos études contradictoires, le film de Zapruder montre que JFK et Connaly n'ont pas été blessé au même moment. Fait que Mr et Mme Connaly ont toujours affirmé, or ils étaient relativement bien placés..... (même freinée, la vitesse de la balle fait que JFK et Connaly aurait réagit sur la même image. De plus la blessure au cou de JFK était due à un tir de face : voir l'unanimité des médecins de Parkland Hopital).
Avec toutes les manipulations constatées autour de l'assassinat de JFK, quelle crédibilité peut avoir l'analyse des fragments de balle retrouvés dans le corps des deux victimes ? Et si des balles tirées par le Carlino ont touchées JFK et Connaly, est ce pour autant Oswald qui a tiré ? Des témoins se trouvant au cinquième niveau du Texas School Book Depository, dans l'aile coté Grassy Knoll, donc à l'opposé de la fenêtre où Oswald se serait trouvé, font état de tirs juste au dessus de leur tête. A rapprocher d'un témoignage ayant vu un homme armé à cet endroit. Et même si un homme armé a été aperçu à la fenêtre où ont été "retrouvé" les trois douilles du Carlino. Et n'oublions pas qu'Oswald était au premier étage, se servant un coca, deux minutes après les tirs, et NON essouflé. Il s'agit d'un fait certain!